fbpx
0 produit(s) dans votre panier
0 produit(s) dans votre panier

À propos

Qui se cache derrière Exéco ?

Je m’appelle Jessie, j’ai 25 ans et je suis la fondatrice d’Exéco. Je suis quelqu’un de passionné par l’écologie, j’aime énormément apprendre, mais surtout partager. C’est d’ailleurs de là que part ce magnifique projet de boutique écoresponsable.

Est-ce que tu te qualifies de grano ?

Certainement ! Ma soeur vous dirait que je suis grano intense, mais de l’extérieur ça ne parait pas trop. Pour moi, être grano ce n’est vraiment pas péjoratif ! En vrai, je suis très fière d’être grano et de faire plein de gestes pour l’environnement !

Depuis quand tu te passionnes pour l’environnement ?

J’ai toujours été assidue au recyclage et on avait du compost à la maison quand j’étais plus jeune. Mais, dans les dernières années j’ai compris à quel point c’est insuffisant et qu’on peut en faire plus, sans que ce soit plus compliqué. Je pense vraiment qu’on peut sauver la planète en réduisant notre consommation, c’est important de faire du recyclage, mais il faut aussi réduire ce qui se trouve dans ce bac.

Je suis également presque végane depuis 5 ans, d’où l’intérêt que la boutique soit végane ! Notre alimentation a définitivement un impact sur l’environnement, je te laisse faire tes recherches à ce sujet.

Et ton parcours dans tout ça ?

J’ai un baccalauréat en administration des affaires avec une concentration en ressources humaines, puisque le côté humain m’interpelle beaucoup.

J’ai enchaîné plusieurs postes, j’ai travaillé chez David’s tea (j’ai vraiment un amour pour le thé). Puis un beau jour, je me suis retrouvée conseillère chez Desjardins. C’est à ce moment que j’ai vraiment réalisé l’ampleur du mot SURconsommation. Quand j’ai vu l’endettement des gens, ça m’a frappé ! Comment peut-on être heureux et en santé quand le stress financier est aussi présent pour tant de gens ?

Comment as-tu lancé Exéco ?

J’ai pris beaucoup de temps pour penser à ce que je voulais réellement faire.

J’ai quitté mon emploi chez Desjardins pour faire le cours de lancement d’entreprise, je l’ai adoré et je le recommande à tous !

Je me rappelle encore comment je me sentais quand je me suis rendu compte que mon projet pouvait fonctionner et le sentiment de sauter dans le vide à savoir si je faisais ou pas ! Ouf ! Que d’émotions !

Sortant d’un milieu très terre à terre, c’était difficile pour moi de sauter dans l’inconnu et de faire confiance à la vie. Je suis allée commencer un certificat en développement durable pour bien comprendre les enjeux et aller chercher des connaissances en lien avec l’environnement. On voit tellement de greenwashing que je ne voulais pas faire partie de ça. Je ne veux tellement pas vendre pour vendre, je veux vraiment sauver la planète !

Exéco, ça vient d’où ?

Exéco c’est un diminutif d’exemple écologique. Pourquoi ?

  • Parce que je suis quelqu’un qui adore les exemples ! Je suis toujours en train d’en demander pour bien comprendre.
  • Parce que je crois pouvoir être en mesure de partager mes exemples écologiques, je ne me clame pas être zéro déchet ou une parfaite personne écologique. En fait, j’ai un amour-haine avec la perfection, je suis vraiment le genre de personne qui aime quand tout est parfait, mais j’ai compris dans les dernières années que c’est un peu malsain de toujours vouloir être parfaite tout le temps sur tout ! Si ça vous interpelle, tant mieux, j’ai envie qu’on parcoure l’écologie ensemble sans devenir fou, parce que c’est loin d’être l’objectif ultime !
  • Parce que c’est en montrant l’exemple qu’on change le monde et non pas en jugeant ou dictant ce qu’il faut faire.
  • Parce que ça ressemble aussi à ex aequo, qui signifie à égalité que j’aime traduire par chaque geste compte. Oui, certains auront plus d’impact que d’autres, que ce soit par leur fréquence ou leur ampleur, par contre, je pense vraiment qu’il ne faut pas en négliger. La planète en a vraiment besoin !

Bienvenue !

Inscris ton courriel et reçois 10% de rabais sur ta première commande !