Les déodorants naturels : Mon histoire !

Oh la la ! Pour tous les gens qui ont tenté cette transition, vous comprenez, c’est une phase difficile. Oui, je sais. Pour les gens qui n’ont pas tendance à suer beaucoup, je ne sais pas si c’est plus simple, sorry !

Par contre, pour ceux qui ont bel et bien besoin d’un antisudorifique, mais qui ne veulent pas en utiliser parce que certains ingrédients comme les parfums et les siloxanes se retrouvent très souvent dans la composition des déos sur le marché… Et bien, sachez qu’après plusieurs années d’acharnement, j’ai trouvé des pistes de solution ! Puis, c’est avec un immense plaisir que je vous les partage 🙂

 

Pour vous mettre en contexte, j’en ai essayé plusieurs, j’ai fait une recette des trappeuses, j’ai essayé une goutte d’huile essentielle de palmarosa sous chaque aisselle, le déodorant de Green Beaver, celui de Tom’s of Maine et celui de Kiss my face.

De tous ceux-là, j’ai apprécié ceux de Tom’s of Maine et Kiss my face. Par contre, au bout d’un certain temps, on dirait que mon corps s’adaptait et ils ne fonctionnaient plus. Depuis plusieurs mois, j’utilise celui de la compagnie Artémis et il est super ! En plus d’être efficace, il est dans un pot en verre et est fait par une compagnie québécoise ! Quoi demander de mieux ?

 

La solution ultime que j’ai trouvée c’est d’alterner les déodorants que j’utilise, ça peut être d’en racheter un différent à chaque fois ou encore d’en avoir 2 et d’interchanger durant la semaine. 

C’est la fin de ma tranche de vie sur la sueur ! J’espère que ça vous a aidé dans votre démarche vers les déo naturels 🙂

Je suis vraiment curieuse d’entendre vos péripéties en lien avec ce sujet, écrivez-moi-les en commentaires 🙂