Les éponges naturelles

Ça fait plusieurs mois que j’ai un luffa à la maison et je dois être honnête avec vous, je n’ai pas du tout aimé au départ. Ce n’est pas une éponge à titre d’absorbant comme j’aimais utiliser celles que j’avais auparavant. Je lavais tout avec une éponge, vaisselle, comptoir, four… et le luffa ne garde pas l’eau comme une éponge traditionnelle. Je suis revenue à la bonne vieille guenille pour laver mes comptoirs. Par contre, pour laver la vaisselle et surtout celle où les aliments sont collés (oui, je suis en train de vous dire que je laisse souvent la vaisselle s’accumuler) cet outil est vraiment performant sans abîmer la vaisselle. Je l’aime bien finalement !

 

Pour tout ceux qui ne sont pas assidus à la vaisselle, bienvenue dans le club ! Les luffas sont super pour déloger les saletés sans avoir besoin de frotter sans fin.

 

D’autre part, on peut aussi les utiliser de d’autres façons, soit pour laver les fruits et légumes ou encore pour remplacer les éponges qu’on utilise sous la douche. En contact avec de l’eau, le luffa s’adoucit et gonfle. Il fait mousser davantage et exfolie doucement la peau.

 

Un coup qu’il devient effrité, vous pouvez le mettre au compost puisqu’en fait, le luffa est un légume de la famille des courges qui est déshydraté. C’est vraiment super, puisque ce n’est pas toutes les éponges écolos qu’on retrouve sur le marché qui sont composées uniquement de matières compostables. Il faut bien regarder les ingrédients puisque certaines contiennent du plastique.

 

Avez-vous envie d’essayer les luffas un coup que vous aurez épuisé vos éponges à la maison ?