J’adore le mouvement zéro déchet et pourtant je déteste son nom !

Ce beau concept qu’est le zéro déchet :

Celui qui a pensé au terme en premier ne connaissait clairement le concept des objectifs SMART ! Pour ceux qui ne savent pas c’est quoi, c’est un acronyme qui signifie Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel. Pour le zéro déchet, on y repassera !

Ceci étant dit, même si je trouve l’objectif que le nom supporte soit inatteignable, lorsqu’on s’y intéresse de plus près on découvre que le zéro déchet est davantage une méthode afin de réduire ses déchets, ce qui est formidable !

Le concept est basé sur les 5R, qui sont Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Rot (de l’anglais qui signifie composter).

J’adore le concept et j’y adhère beaucoup, la réduction de mes déchets est très importante pour moi, autant au niveau personnel que pour EXÉCO.

 

La signification anglophone :

Là où j’ai envie d’amener votre attention, c’est sur la signification du terme anglophone, zero waste, qu’on pourrait traduire zéro perte. Et c’est là que tout prend son sens pour moi. On voit beaucoup de gens s’attarder sur leur poubelle et oui c’est une partie des déchets qu’on produit, mais il y en a tellement plus que ça.

C’est ceux qu’on ne voit pas qui me questionnent davantage, pourquoi ? Parce que justement on ne les voit pas, donc on ne s’en inquiète pas, pourtant ils sont présents et énormes.

 

Des exemples :

Pour vous donner des exemples, je pense à tous les fruits et légumes qu’on doit cultiver pour garder uniquement ceux qui ont des formes standards, les autres sont des pertes, mais on a dû les produire quand même parce qu’on ne savait pas qu’ils ne seraient pas conformes, et pourtant ils seraient tout aussi bons !!! Ici, je ne vous parle même pas de ceux qu’on jète à la poubelle parce qu’on les a oublié dans le frigo.

Je pense à toute l’eau nécessaire pour produire du coton, quand le lin ou le chanvre en demande environ 3 fois moins, ce sont des pertes.

Je pense aussi à l’alimentation traditionnelle où il faut nourrir des bêtes pour ensuite manger ces bêtes, quand on pourrait manger davantage de végétaux qui demandent moins de ressources à produire.

À tous les items à usage unique qui demandent beaucoup de ressources pour UNE SEULE utilisation.

Quand je pense qu’en 2019, où on sait que l’eau potable tend à devenir une ressource rare, et qu’on y fait encore nos besoins dedans, bref.

 

Et la notion du temps dans tout ça ?

Dans un tout autre ordre d’idée, vous êtes-vous déjà demandé combien de temps vous perdiez pour consommer ?

Je parle ici de déplacements, de magasinages, d’essayages, de questionnements, de retour à la maison, de réflexion, d’analyse, d’y retourner, d’acheter, d’entreposer, d’entretenir, de nettoyer et je n’ai même pas encore parlé de l’utiliser !

Et oui, on perd beaucoup TROP de temps pour les objets dans nos vies et c’est ce que le zéro déchet m’a fait réaliser !

 

Et vous, vous en pensez quoi du zéro déchet, je suis curieuse ?